Lycéens et apprentis au cinéma : programmation 2021-2022

– PREMIER TRIMESTRE (film au choix) –

Psychose d’Alfred HITCHCOCK

États-Unis, 1960, 1h30, Noir & Blanc, fiction

Marion Crane en a assez de ne pouvoir mener sa vie comme elle l’entend. Son travail ne la passionne plus, son amant ne peut l’épouser car il doit verser une énorme pension alimentaire… Mais un beau jour, son patron lui demande de déposer 40 000 dollars à la banque. La tentation est trop grande, et Marion s’enfuit avec l’argent.

Très vite la panique commence à se faire sentir…

Bande-annonce Psychose

OU

Alien de Ridley SCOTT

Etats-Unis, 1979, 1h40, couleurs, fiction

Durant le voyage-retour du cargo spatial Nostromo après une mission commerciale de routine, l’équipage, cinq hommes et deux femmes plongés en hibernation2 depuis dix mois sont tirés de leur léthargie par l’ordinateur de bord du vaisseau. Ce dernier a en effet capté des signaux radio inconnus dans l’espace2 et, du fait d’une clause attenante à leur contrat de navigation, l’équipage du vaisseau est tenu de vérifier tout indice de vie extraterrestre.

Bande-annonce Alien

– DEUXIÈME TRIMESTRE (film régional au choix) –

Josep de Aurel

France, 2020, 1h14, couleurs, animation

En février 1939, le dessinateur Josep Bartolí a dû fuir son Espagne natale qui a basculé dans la dictature franquiste après la guerre civile espagnole. Comme des milliers de réfugiés espagnols, il passe en France, mais se trouve parqué dans un camp. Les réfugiés, mal nourris, sont victimes de mauvais traitements. Pourtant, l’artiste se lie d’amitié avec un gendarme qui lui fait passer notamment un crayon et du papier. Josep Bartolí poursuit son voyage à New York et au Mexique où il rencontre la peintre Frida Kahlo, dont il tombe amoureux.

Bande-annonce de Josep

OU

L’esprit des lieux de Stéphane MANCHEMATIN & Serge STEYER (film régional Grand EST)

France, 2017, 1h30, couleurs, documentaire

Héritier d’une pratique paternelle, Marc consacre l’essentiel de son temps à sa passion : « Je vis au pays des sons ». Cette quête existentielle l’a conduit à s’enraciner à la lisière d’un massif forestier, dans les Vosges, et à y fonder famille. À la tombée du jour, il camoufle ses micros dans un sous-bois, déclenche la prise de son, puis s’éloigne jusqu’à se fondre dans la nature.

Bande-annonce L’esprit des lieux

– TROISIÈME TRIMESTRE (film au choix) –

Bande de filles de Céline SCIAMMA

France, 2013, 2h01, couleurs

Marieme vit ses 16 ans comme une succession d’interdits. La censure du quartier, la loi des garçons, l’impasse de l’école.

Sa rencontre avec trois filles affranchies change tout. Elles dansent, elles se battent, elles parlent fort, elles rient de tout. Marieme devient Vic et entre dans la bande, pour vivre sa jeunesse.

Bande-annonce Bande de filles

OU

Blow out de Brian DE PALMA

États-Unis, 1979, 1h56, couleurs

Un soir, dans un parc, Jack Terry, ingénieur du son, enregistre des ambiances pour les besoins d’un film. Il perçoit soudain le bruit d’une voiture arrivant à vive allure. Un pneu éclate. Le véhicule fou défonce le parapet et chute dans la rivière…

Bande-annonce Blow Out

UN DISPOSITIF POUR LES LYCÉENS ET LES APPRENTIS

Lycéens et apprentis au cinéma est un dispositif national d’éducation à l’image créé en 1998 par le Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC).

Il s’adresse aux élèves des lycées d’enseignement général et professionnel, publics et privés, des lycées agricoles et des centres de formation des apprentis (CFA).

Dans ce cadre, les élèves découvrent des oeuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma.

Grâce au travail pédagogique d’accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, ils se constituent les bases d’une culture cinématographique. La réussite de cette opération repose sur l’engagement des enseignants volontaires et des salles de cinéma partenaires.

L’association Télé Centre Bernon met en œuvre et coordonne le dispositif en partenariat avec l’Académie de Reims.

Lycéens et apprentis au cinéma est soutenu par la Région Grand Est et l’Etat (DRAC, CNC, Education Nationale).

Le dispositif ne saurait exister sans l’implication des salles de cinéma partenaires de l’opération.

LES OBJECTIFS

Amener les élèves à une pratique culturelle du cinéma

– Développer leur regard critique face à l’image

– Acquérir et enrichir une culture cinématographique

– Créer la rencontre avec la salle de cinéma « art et essai » et/ou de proximité

FILM EN LISTE RÉGIONALE : L’ESPRIT DES LIEUX

Pour la 5e année consécutive, les coordinations du dispositif Lycéens et apprentis au cinéma dans le Grand Est mettent en avant un film ayant reçu le soutien financier de la Région. Cette initiative fait écho à deux missions essentielles menées par la Région : d’une part la politique de soutien à la production cinématographie et audiovisuelle, d’autre part l’éducation du regard des lycéens et apprentis.

Pour l’année scolaire 2020-2021, les trois coordinations d’Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine proposent une œuvre documentaire, « L’esprit des lieux » de Stéphane Manchematin et Serge Steyer. La programmation du dispositif composée de trois films est constituée d’un socle commun de deux œuvres, la troisième étant sélectionnée par les enseignants parmi deux titres, l’un d’entre eux provenant de la liste régionale.

Travailler sur un film en liste régionale, c’est la possibilité :

– pour les enseignants d’être formés par le réalisateur sur son œuvre ;

– pour certaines classes de rencontrer le réalisateur et lui poser des questions sur ses choix de réalisation

– de mettre en valeur la filière audiovisuelle professionnelle locale et faire découvrir des métiers auprès

des lycéens et apprentis.

Par ce projet fédérateur, le RECIT (Alsace), TCB (Champagne-Ardenne) et le CRAVLOR (Lorraine)

poursuivent leur collaboration vertueuse à l’échelle du Grand Est, permettant ainsi la découverte des

productions régionales de qualité auprès de nombreux publics (enseignants, lycéens et apprentis).

Lycéens et apprentis au cinéma – Région Grand Est

Un dispositif national d’éducation à l’image coordonné par, CRAVLOR (Lorraine), le RECIT (Alsace), TCB : Télé Centre Bernon (Champagne-Ardenne), soutenu par la Région Grand Est, le Ministère de la culture et de la communication (Direction Régionale des Affaires Culturelles Grand Est, CNC) en partenariat avec les Académies de Strasbourg, Nancy-Metz, Reims et les salles de cinéma participantes.

Le Blackmaria vous invite à la 3e rencontre de l’éducation aux images en Champagne-Ardenne MERCREDI 02 juin 2021 💻 EN LIGNE 💻

Mercredi 02 juin 2021 a eu lieu la 3e rencontre de l’éducation aux images en Champagne-Ardenne. Merci à tous ceux qui ont pu y participer !

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cette journée en ligne juste ici.

Nous avons eu la chance de recevoir la scénariste et réalisatrice Claude Le Pape, dont l’interview est disponible juste 

Sinon, vous pouvez aussi retrouver tous les liens ressources partagés durant cette matinée :
Liens-ressources-020621-2Télécharger
PROGRAMME
9h00-9h15 : Discours de bienvenue et présentation de la cartographie des acteurs de l’éducation aux images en Grand Est9h15-10h00 : Rencontre avec Claude Le Pape (réalisatrice et scénariste, notamment de la série Hippocrate) autour de la série.

10h-10h50 : Présentation de 5 ateliersL’Audiodescription comme outil pédagogique à travers l’exemple des ateliers éducatifs, par l’Association Retour d’image
Découverte de la mallette son, par Lucas Malingrëy du RECITVivez l’expérience du Cinéma des Ombres, par Aurélie Bonamy de La Pellicule EnsorceléeStudios Pop-Hop / Le film noir, par Léa Enjalbert du FAR (Filmer l’Air de Rien)La web-série Réseaux : comment écrire pour des jeunes ?, par Bruno Follet de Ciné-Ligue Hauts-de-France 11h00-11h15 : Concours de scénario « Regards de Femmes » organisé par l’association Femmes et cinéma – Intervention de Pascal Médina lauréat du concours (lycée Gustave Eiffel, Reims)10h50 – 11h00 : L’éducation aux images pendant les temps de COVID – Exemple de la Mission Gagarine, du court au long dans les salles par Cécile Durieux, Pôle Régional d’éducation aux images Cinéma l’Alhambra (Marseille)
 11h15 – 12h00 : FOCUS TROYES + intervention du Festival de la MJC de Chaumont (52)
Festival Première Marche à Troyes par Fabienne Barthélémy
Festival Court-en-Scène à Troyes par Nicolas Panay
Cinéma Utopia à Pont Sainte-Marie par Anne Faucon (sous réserve)
Festival de la MJC de Chaumont par Fabrice Montignon 12h00 :  : Quelques mots sur notre kit handicap suivis de la diffusion du court-métrage We’re superhumans, clip réalisé en 2016 pour les Jeux Paralympiques de Rio  12h30 : Clôture  
VOUS POUVEZ CONFIRMER VOTRE PARTICIPATION JUSTE >ICI<

Un programme plus détaillé ainsi qu’un lien de connexion vous seront envoyés quelques jours avant notre rendez-vous.

Journée de formation autour du kit contre les LGBTphobies Je, Tu, Il, Elle, Nous aimons – EN LIGNE

Le mercredi 24 mars 2021 de 14h à 18h

Ce projet, initié en Champagne-Ardenne et expérimenté dans les départements des Ardennes, de l’Aube, de la Marne et la Haute-Marne, bénéficie aujourd’hui d’une diffusion élargie à l’ensemble du territoire.

À sa création en Champagne-Ardenne, il a reçu le soutien de la DILCRAH (Délégation Interministérielle à la Lutte contre Le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT), permettant à La Pellicule Ensorcelée l’acquisition des droits de diffusion du kit.

Pour étendre cette diffusion à l’échelle nationale en 2020, l’association Passeurs d’images a bénéficié du soutien du CNC (Centre du cinéma et de l’image animée) et de l’ANCT (Agence nationale de la cohésion des territoires).

En complément, des dossiers sur les films sont en libre accès sur le site de La Pellicule Ensorcelée :

• Une fiche pédagogique avec deux entrées : le fond (question sociétale, notions à aborder en cours…) et la forme (langage des images, histoire des arts)

• Un dossier artistique sur la fabrication de chaque film (note d’intention du réalisateur·rice, scénario, photos…)

-> DÉCOUVRIR LES FICHES PÉDAGOGIQUES ET LES DOSSIERS ARTISTIQUES

LE LIVRET

Je, Tu, Il, Elle, Nous aimons, Kit cinéma contre les LGBTphobies est constitué d’un livret pour chacun·e et d’une clé USB permettant de regarder dans votre établissement les 10 films du kit en étant accompagné·e.

Ce livret propose une fiche sur chacun des 10 films. Il répertorie également par région, les associations engagées contre les LGBTphobies pouvant intervenir auprès des adolescent·es dans les établissements scolaires ou socio-culturels.

UNE FORMATION EN DISTANCIEL – MERCREDI 24 MARS 2021

La journée de formation autour du kit contre les LGBTphobies Je, Tu, Il, Elle, Nous aimons aura lieu le mercredi 24 mars de 14h à 18h en distanciel (liens de connexion à venir) ! 

Qui peut s’inscrire ? 

Les personnes inscrites doivent être des professionnel·les du cinéma, du champ social, de la politique de la ville, de la jeunesse, de la médiation, des luttes contre la discrimination, enseignant·es en contact avec des jeunes âgés de 12 à 25 ans. Une priorité sera donnée aux personnes travaillant dans des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville (QPV) ou des zones rurales prioritaires, et/ou en établissements des réseaux d’éducation prioritaire et dans des lycées professionnels.

Pré-inscription

Nous vous invitons à vous pré-inscrire à cette journée dès maintenant et avant le lundi 22 février.

Suite à votre pré-inscription, nous vous confirmerons au plus tard le vendredi 28 février par email votre inscription et enverrons aux inscrit·es par voie postale le kit composé de livrets pédagogiques ainsi que d’une clé usb pour visionner les films de la sélection.

En vous pré-inscrivant à la formation, vous vous engagez, si votre inscription est confirmée par l’association Passeurs d’images, à commander un minimum de 1 kit (soit 20 livrets et 1 clé USB) et à mener une action auprès de vos publics adolescents avec cet outil en 2021. L’outil et la formation sont gratuits, seul les frais de port liés à son envoi postal seront à votre charge (entre 8 et 15 euros, en fonction du nombre de kits commandés).

Programme de l’après-midi de formation

14h : ouverture 

présentation du projet de kit contre les LGBTphobies 
Présentation de l’association Passeurs d’images, des enjeux du projet et du kit par Passeurs d’images
Présentation des films, du choix de catalogue et des ressources produites par Jérôme Descamps, réalisateur et fondateur de La Pellicule ensorcelée 

lutter contre les LGBTQ+phobies : enjeux, difficultés, opportunités 
Intervention de deux militant·es venant du MAG Jeunes LGBT
Échanges avec les participant·es

15h30 : travail en ateliers 

échanges autour des films de la sélection
analyse des films
détermination des axes de discussions avec les jeunes 
identification des ressources existantes

17h30 : échanges et conclusion

retours sur les différents ateliers
conclusions

JE ME PRÉ-INSCRIS À LA FORMATION

UNE JOURNÉE AVEC LE FESTIVAL CHÉRIES-CHÉRIS

Passeurs d’images en partenariat avec Le Blackmaria, Pôle régional d’éducation aux images de Champagne-Ardenne organisent en 2021 une journée de projections et de discussions autour de « Je, Tu, Il, Elle, Nous aimons », kit cinéma contre les LGBTphobies dans le cadre de la 26ème édition du festival Chéries-Chéris.

Plus d’informations à venir !

L’éducation aux images et les séries

Depuis les années 2010, les séries se diversifient et de nombreuses expériences de diffusion, d’accompagnement et de réalisation se mettent en place à des échelles locales, régionales et pour tous types de publics, initiés tantôt par des salles de cinéma ou des réseaux ou encore des festivals. De nombreux pôles régionaux d’éducation aux images proposent des activités et des rencontres autour de l’objet série. Ces ressources sont à retrouver dans l’article Faire l’expérience de la série sur le site du Fil des images.

Peaky Blinders

Beaucoup d’autres initiatives locales ou régionales existent aujourd’hui, émanant de salles de cinéma ou de réseaux.

Bruno Follet, membre de CinéLigue Hauts-de-France (membre de l’ARCI – Association Régionale des Cinémas Itinérants), coordinateur de Lycéens et Apprentis au cinéma dans l’Académie de Lille et intervenant en temps scolaire, périscolaire et extrascolaire, a co-écrit et co-réalisé avec des jeunes du Nord de la France la web-série Réseaux en 9 épisodes.

Bruno Follet sera invité à nos prochaines Rencontres Régionales de l’Education aux Images Champagne-Ardenne à l’été 2021. En attendant, et pendant que le reconfinement nous offre la possibilité de découvrir de nouvelles ressources, nous vous proposons plusieurs de ses web-séries.

Pour Sciences & vidéos, dans le cadre du programme Sciences & Co du Forum départemental des Sciences de Villeneuve d’Ascq :
– première saison « Astro » réalisée en juillet 2019 (6 épisodes) : Saison Astro
seconde saison « Climat » de juillet 2020 : Saison Climat

Follow me ! : une série réalisée avec l’aide de la Ville de Lille et en partenariat avec le Festival Séries Mania.
C’est court (4 épisodes pour 15 minutes en tout) et cela a été fabriqué entre novembre 2019 et février 2020 avec des jeunes d’un quartier de Lille Sud. 

Journée Réalité(s) Virtuelle(s) 2020 // REPORTEE //

JEUDI 26 NOVEMBRE – 09H00 / 17H00 – Atelier Canopé 51 – 17 boulevard de la Paix, 51100 REIMS

Le Blackmaria – Pôle Régional d’Education Aux Images Champagne-Ardenne organise une journée de formation sur les enjeux de la Réalité Virtuelle et ses possibilités.

En partenariat avec Canopé 51 et le Centre culturel numérique Saint-Ex, cette journée sera consacrée à la découverte des éléments théoriques et pratiques de la VR, ainsi que des retours d’expériences en réalité virtuelle pour un public débutant.

Autour de Benjamin HOGUET, artiste et théoricien, spécialiste de la réalité virtuelle et auteur de La Grammaire de la réalité virtuelle : des histoires qui se racontent aux histoires qui se vivent (éditions DIXIT), des intervenants viendront décortiquer cet outil immersif et passionnant.

Des enseignants porteurs de projets et d’expérimentations autour de la réalité virtuelle ou encore des médiateurs numériques se succéderont pour explorer la pertinence de ce nouveau média au sein de l’éducation aux images.

Le programme et le lien d’inscription de cette journée sont à retrouver ICI

Retour sur la Jap’anime Reims 2020 : Atelier Trucage avec le personnage Naruto

La Jap’anime est un festival de cinéma d’animation japonais et de la culture nippone à Reims, organisé par Linfraviolet tous les 2 ans ! Durant 5 jours, le public peut assister à des projections d’animés, des rencontres, des ateliers, des dédicaces, des soirées événements, du cosplay…

Cette année, le Blackmaria s’est associé à cet événement passionnant en proposant aux jeunes venus à la Médiathèque Croix-Rouge de s’incruster dans un Naruto grâce à la magie du fond bleu.

Maintenant, à vous de jouer ! Sortez colle et ciseaux, élastiques et hop un thaumatrope Naruto, le plus célèbre des jouets optiques !

Une cartographie dynamique de l’Éducation aux Images en Grand Est

Voir en plein écran

Dans le cadre de leurs missions de Pôles régionaux d’éducation aux images du Grand Est, le Récit en Alsace, Image’Est en Lorraine et le Blackmaria en Champagne-Ardenne présentent leur carte dynamique des dispositifs et des actions d’éducation aux images dans la région Grand Est.

Grâce au Pôle d’éducation aux images Normandie Images qui a créé cet outil numérique et politique inédit dans le domaine de l’éducation aux images, nous pouvons plus facilement visualiser de manière objective le champ d’action de toute la région Grand Est. Cette cartographie permet, en effet, de combiner à la fois une vision géographique simple avec des chiffres clés des actions et des dispositifs d’éducation aux images en région et ainsi, de saisir, nos implications sur le terrain et l’ampleur des acteurs et structures présents sur le territoire.

Vous pouvez sélectionner ce que vous souhaitez visualiser grâce au système de calques : choisissez l’information que vous voulez voir en cliquant sur cet icône « œil ».

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑