Passeurs d’images

Passeurs d’images rassemble ses publics autour d’actions territoriales qui privilégient la participation active des populations, l’articulation entre le « voir » et le « faire », entre diffusion et pratique, et qui évoluent au fil des innovations technologiques.

Passeurs d’images est un dispositif d’éducation à l’image hors temps scolaire, en direction des publics ayant des difficultés d’accès aux pratiques cinématographiques. Passeurs d’images regroupe près de 27 coordinations régionales et une coordination nationale, ainsi que des partenaires nationaux et régionaux, des collectivités territoriales, des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, des associations caritatives…

Télé Centre Bernon coordonne depuis 2004 pour le territoire de la Champagne Ardenne le dispositif Passeurs d’Images.

Coordinateur Passeurs d’images Champagne-Ardenne

Frédéric Voulyzé
Pôle Régional d’Education Aux Images* / Lycéens et Apprentis au cinéma / Passeurs d’Images
06 12 45 63 09
fvtcb@orange.fr

 

Les objectifs du dispositif : 

ÉDUQUER À L’IMAGE
Il s’agit de proposer une offre artistique et culturelle différente de celle relayée habituellement par les médias et de privilégier par exemple, la diffusion de films Art et Essai, de documentaires ou de films d’animation indépendants. C’est aussi aider le public à mieux se situer vis-à-vis de l’image (cinéma, télévision, médias, jeux vidéo, etc.) dans son environnement personnel, grâce, notamment, à des ateliers de pratique artistique innovants.
CONSTRUIRE DES PROJETS ADAPTÉS À UN TERRITOIRE SPÉCIFIQUE
Le choix de Passeurs d’images est de développer des actions « pour », mais aussi « avec » les publics, et d’être à l’écoute des attentes et des désirs des participants. Il s’agit de rester connecté à une réalité de terrain et de monter des projets réalisables et à la portée de tous.
QUALIFIER LES ACTIONS
En les inscrivant dans une logique de projets, en proposant des rencontres avec des artistes et des œuvres, en faisant le lien entre plusieurs volets d’actions sur un même territoire, en travaillant sur le long terme, en contribuant à la formation et à la qualification des partenaires relais sur le terrain. Tout cela permet de mieux impliquer les participants et aussi d’apporter de la cohérence aux projets.
APPRENDRE EN S’AMUSANT
La dimension ludique d’un dispositif d’éducation aux images est primordiale. Prendre du plaisir à s’exprimer et développer sensibilité et créativité artistiques, tout en s’engageant dans l’apprentissage d’un savoir.
CRÉER DU LIEN SOCIAL
Dans un environnement où les images sont un enjeu quotidien, mieux vivre ensemble, favoriser les échanges, la mixité sociale, les liens intergénérationnels, lutter contre les discriminations de toutes sortes (racisme, handicap, exclusion). C’est autant un objectif qu’un effet des manifestations mises en place dans le cadre de Passeurs d’images.
Les coordinations régionales qui déploient le dispositif sur leurs territoires, mandatées par les partenaires institutionnels et notamment par les DRAC et les Conseils régionaux, sont les garantes du respect de ces objectifs et de la qualification des actions et des acteurs.

 

bannière passeurs d'images

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑