PAG cinéma à Saint-Dizier avec le réalisateur Roméo DE MELO : retour en images

L’année scolaire passée, nous avons mis en place un PAG cinéma (projet artistique globalisé) « Fonte d’art dans la ville » en partenariat avec Métallurgic Park, la DSDEN de la Haute-Marne et le réalisateur Roméo DE MELO. Accompagnés par ce dernier, les élèves ont eu pour objectif de réaliser des courts métrages. 

Les classes concernées étaient : 

  • Seconde option patrimoine du lycée Saint Exupéry de Saint-Dizier, 
  • Une classe de cycle 2-3 de l’école de Langevin Wallon
  • 2 classes de CM2 de l’école La Fontaine à Saint-Dizier
  • Une classe de CM1-CM2 de l’école de Dommartin le Franc.

Grâce à ce PAG cinéma, les élèves ont pu développer des compétences et accéder à des connaissances liées au cinéma (lecture de l’image, travail sur le cadre, la narration etc.) mais surtout ils ont réussi à mener à bien un projet collectif avec une fin solennelle et impressionnante (présentation dans la salle de cinéma de Saint-Dizier aux parents). Ils ont également développé des compétences variées liées aux programmes scolaires et selon leur niveau de classe :

  • Français : écriture de textes variés comme des notes d’intention, des scénarios, des story-boards, des dialogues pour l’expression écrite. Mise en voix de texte, de dialogues, jeu théâtral, mise en scène, explication de leur projet, argumentation pour expliquer son point de vue.
  • Arts plastiques : réalisation de décors, d’affiches, de story-board
  • Histoire et géographie : découverte de la ville, de son milieu proche
  • Parcours artistique et culturel : découverte de lieux de culture (cinéma, musée, studio de montage), rencontre avec des professionnels du cinéma (réalisateur et ingénieur du son)
  • Parcours citoyen : rencontre des autres classes et des autres élèves et échange sur leurs différents films (la rencontre entre les tous petits et les lycéens était savoureuse…).

Les enseignants étaient ravis. Ils ont, pour certains, découverts de nombreuses choses sur ce qu’est la réalisation d’un film et sur la masse de travail que cela représente.

Le retour de Roméo DE MELO, réalisateur intervenant : 

« L’intérêt principal de ce projet artistique globalisé est qu’il s’inscrit à la fois dans un cadre pédagogique autour de la fonderie d’art et la métallurgie dans la Haute-Marne, mais également autour de la forme audiovisuelle dans sa globalité.
La découverte de l’exposition à Métallurgic Park a donné la possibilité aux élèves et aux enseignants, d’inscrire l’histoire de leur court métrage autour de la thématique de la fonte d’art.
La production de leurs films leur a alors permis de découvrir les différents métiers du domaine de l’audiovisuel.
Notamment le jeu d’acteur, car les élèves ont interprété les différents personnages de leur film, mais ils ont également découvert le cadrage et la prise de son pendant le tournage.
Les trois heures passées au montage, au moment de la post-production, sont venues compléter leur éducation aux images et comprendre les différentes possibilités de narration possible grâce au montage des images et à l’utilisation du son et de la musique.
Et enfin, le moment de la restitution de leur travail au Ciné Quai à Saint-Dizier m’a beaucoup marqué. La fierté dans les yeux des élèves et de leurs parents au moment des échanges après les projections, est venue clore avec émotions ce beau projet artistique ».

Découvrez les films réalisés par les élèves :

Quelques images marquantes du projet : fabrication des décors, des affiches, réalisation d’un story-board et projection au cinéma !

Retours d’expériences : Séance Controverse

Le 14 décembre dernier, nous avions le plaisir d’accueillir la réalisatrice Adriana Soreil accompagnée de la maquilleuse Mityl Brimeur pour la diffusion du court métrage Pompon Girl tourné à Reims avec le soutien de la Région Grand Est.

Cette projection a vu le jour suite à une sollicitation de Barney Production. Cela a été pour nous l’occasion de construire un partenariat avec le réseau des Médiathèques de Reims et de faire de cette projection un temps fort d’éducation aux images.

Le Blackmaria a coordonné la projection accompagnée de la réalisatrice et de la maquilleuse dans le cadre du ciné-débat La séance controverse des médiathèques Croix-Rouge et Jean Falala de Reims.

séance controverse

Ces séances sont programmées par les vidéothécaires et accompagnées par l’ animateur cinéma Claude Bégué (il intervient également au Cinéma Opéra de Reims). Depuis 2014 les adolescents motivés peuvent participer à la programmation. L’objectif est d’y faire découvrir des films de genre ou à l’inverse très ancrés dans la réalité, dont le personnage principal est un adolescent ou un jeune adulte. L’audace, qu’elle soit formelle ou dans la manière de traiter les sujets abordés est mise en avant. Sont présentés des films subversifs qui viennent chahuter, questionner, heurter des idées, des opinions que l’on peut avoir, tout en donnant des clefs pour les décrypter cinématographiquement, et pouvoir en discuter sans faire de morale.

Cette séance a bénéficié a pas moins de 140 jeunes : élèves en classes de 3ème, en 1ère option cinéma et arts visuels, en option plurimédias mais aussi des volontaires en service civique ou des jeunes mineurs sous main de justice.

Le débat qui a suivi la projection a été riche de questionnements et de partage de points de vue. Adriana Soreil et Mytil Brimeur ont su répondre aux questions des jeunes et rendre leurs propos accessibles. Cela a également été l’occasion de parler des métiers du cinéma.

Merci encore à Laurence DeAngelis et Corinne Japin les deux vidéothécaires à l’initiative du projet, ainsi qu’à Adriana Soreil pour sa disponibilité et son accessibilité.

https://www.youtube.com/watch?v=S-agYrveYYY&feature=youtu.be&fbclid=IwAR1oRlBl0XIOUF2fkX1i4yVOvJFX17ssGDO5x0VVuHDrNFbIqH-95K6f8S8

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑