Utiliser YouTube en tant que ressource pédagogique

YouTube est un univers à part entière avec ses codes et ses usages. Il est de plus en plus difficile de l’ignorer, a fortiori lorsqu’on se trouve dans un cadre pédagogique avec des jeunes. L’article qui suit va vous donner quelques pistes et ressources pour appréhender YouTube de manière positive dans un contexte d’éducation aux images et aux médias.

YouTube en quelques chiffres (source : webrankinfo.com et ipsos.com) :

  • Chaque jour, les 1,5 milliard d’utilisateurs passent en moyenne 1h à voir des vidéos sur YouTube
  • Chaque minute, 400h de vidéos sont uploadées sur YouTube
  • Chaque jour, les utilisateurs de YouTube totalisent 115.000 années passées à regarder des vidéos
  • 81 % des 13-19 ans possèdent leur propre smartphone (vs. 77 % l’année dernière).
  • Les 1-6 ans passent en moyenne 4H37 sur internet par semaine (contre 2H10 en 2012). Ce chiffre monte à 6H10 pour les 7-12 ans, et 15h11 pour les 13-19 ans.
  • 79 % des 13-19 ans sont inscrits sur YouTube (vs 45 % en 2016), ce qui en fait le réseau social le plus fréquenté par cette tranche d’âge, suivi de Facebook (77 %).
  • 36 % des 7-12 ans et 34 % des 13-19 ans ont leur propre tablette.

En tant que Pôle régional d’éducation aux images, nous avons fait le choix de créer une chaîne YouTube pour partager et valoriser les vidéos réalisées lors des projets que nous menons sur les temps scolaires et hors scolaires.

Nous avons également développé un concours de critique de films en vidéos « Filme ta critique » s’appuyant sur cette même plateforme. L’idée est de proposer aux élèves et à leurs enseignants de réaliser des critiques de films vus dans le cadre de Collège au cinéma et Lycéens et apprentis au cinéma. La 2ème édition du concours a débuté en octobre 2019.

Lors de nos différentes interventions nous sommes régulièrement sollicités par des enseignant.es s’interrogeant sur les bonnes pratiques à avoir et sur le contenu « de qualité » à proposer à leurs élèves. En effet, il est intéressant de s’appuyer sur les connaissances et la pratique des jeunes mais il faut aussi pouvoir leur présenter des alternatives pédagogiques pour les accompagner dans la diversification de leurs centres d’intérêts.

C’est pourquoi nous vous proposons ci-dessous une liste non exhaustive pour vous aiguiller dans vos recherches. N’hésitez pas à nous partager vos trouvailles et pépites afin que nous agrémentions nos propositions. Bonne découverte !

Les chaînes YouTube qui parlent de cinéma/séries :

Les chaînes YouTube thématiques :

YouTube et l’éducation aux médias :

Créer une chaîne YouTube en classe :

YouTubeur kesaco ?

Et en bonus, un documentaire disponible sur YouTube qui interroge la création de contenus par des femmes sur cette même plateforme « Elles prennent la parole » :

YouTube compte aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs, soit près d’un tiers des internautes du monde entier.
La consommation de contenus sur YouTube fait à présent partie de la culture de masse des moins de 30 ans.
Pourtant, dans le top 100 des chaînes françaises, seulement une dizaine de créatrices vidéo. Et les plus influentes abordent des sujets plutôt stéréotypés : mode, cuisine et maquillage.
Si les “Youtubeuses beauté” jouissent déjà d’une belle couverture, comment visibiliser les autres, celles qui naviguent entre l’humour et l’art, le gaming et l’Histoire, les sujets de société et le cinéma, les conseils de vie et la beauté, la littérature et les voyages ?
Pour raconter leurs histoires, Léa et Lisa sont donc parties à la rencontre d’une quinzaine de créatrices à travers la France. Quelles sont leurs motivations ? À quels obstacles sont-elles confrontées ? Bref, à quoi ressemble le quotidien d’une « Youtubeuse » ?

Quand la presse parle de nous !

Merci au journal L’Ardennais pour cet article qui présente le projet du Blackmaria – pôle régional d’éducation aux images de Champagne-Ardenne, ainsi que notre nouvelle ressource pédagogique : un kit cinéma contre les LGBT-phobies développé en partenariat avec le Rectorat de l’Académie de Reims et la DILCRAH.

N’oubliez pas que le kit est toujours disponible gratuitement sur simple demande pour les structures de Champagne-Ardenne (lycées et structures d’éducation populaire).

Pour toute demande : assistant@lapelliculeensorcelee.org

Nouvel article présentant le kit cinéma contre les LGBT-phobies

La commission Légothèque de l’Association des bibliothécaires de France a été créée en janvier 2012. Cette commission vise à souligner le rôle d’accompagnement des bibliothèques dans la construction des individus en leur donnant accès à des collections, des espaces et des services. C’est par ce biais qu’ils ou elles peuvent interroger, construire et affirmer ce qu’ils ou elles sont, souhaitent être, se pensent être.

La Légothèque a repéré notre kit pédagogique cinéma contre les LGBT-phobies et lui a dédié un article très bien documenté. Merci à eux pour ce coup de projecteur et pour leur travail de veille !

 

Kit contre les LGBT-phobies : formation des enseignant.e.s du Rectorat de l’Académie de Reims

Le 26 février dernier avait lieu dans les locaux de l’Atelier Canopé de Reims, la formation des enseignant.e.s et des personnels éducatifs de l’Académie de Reims à la prise en main du Kit pédagogique cinéma contre les LGBT-phobies.

Cette formation inscrite au Plan Académique de Formation du Rectorat a été l’occasion d’expliquer la démarche à la création de ce nouvel outil pédagogique, de présenter le kit, de visionner les courts métrages et de permettre l’échange entre la trentaine de participant.e.s sur le déploiement du kit en classe.

Danièle Moreau, chargée de mission lutte et prévention contre les LGBT-phobies au Rectorat de l’Académie de Reims a présenté sa mission et les enjeux actuels, avec notamment la mise en place de la nouvelle campagne « Ça suffit, tous égaux, tous alliés à l’Ecole ».

L’association Exaequo de Reims, partenaire dans la réalisation du kit, a quant elle présenté son activité et les possibilités d’interventions en classe.

N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour toute question relative au Kit : coordination@leblackmaria.org

 

 

Un carnet du spectateur pour vous accompagner dans vos sorties cinéma

Dans le cadre du festival « Courts en Champagne », la MJC d’Aÿ et Le Blackmaria ont imaginé un carnet du spectateur pour permettre aux enseignants et aux animateurs d’accompagner les enfants et les jeunes adolescents dans leurs pratiques de spectateurs de cinéma.

Cet outil peut servir de fil rouge à la sortie au cinéma ou au visionnage de film en classe :

  • pour préparer la séance et parler de la salle de cinéma et de son fonctionnement, du comportement du spectateur etc.
  • après la séance pour aborder l’analyse de l’image et son vocabulaire, l’histoire du cinéma etc.

La conception graphique et les dessins ont été réalisé par Julien Athanase.

Ce carnet a vocation a évolué. Il a été pensé pour que vous puissiez l’imprimer et l’agrémenter à votre convenance, voire que les enfants eux-mêmes rajoutent des pages, des dessins etc.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑